Ma belle Dijon 

En photo, il faut savoir suivre son instinct, saisir le moment magique et éphémère qui s’offre à nous.

C’est comme ça qu’entre deux fortes averses, en déambulant dans les rues, ce cliché est né. Devant un paysage où ça fait tilt, juste le temps de dégainer son appareil, de passer en mode “pro”, de configurer la prise de vue au format RAW. 

L’ instant est saisi, immortalisé, prêt à être exploité, travaillé, vécu à nouveau pendant la phase de “développement”. On joue avec les réglages pour retranscrire au mieux ses émotions.

Pour arriver à la sortie de “Ma belle Dijon”, je te salue (©Yves Jamait).

Une pensée sur “Ma belle Dijon 

%d blogueurs aiment cette page :